Trouver chaussette à son pied !

À force d’aller en Mongolie comme photographe, il me fallait trouver un moyen d’aider les éleveurs à continuer à vivre de leur labeur. Mes chaussettes Mongoles s’inscrit dans une démarche de commerce équitable en proposant un débouché pour des laines peu connues dont la qualité, le confort, la douceur et la chaleur ravissent les initiés. Ainsi, le cachemire, le duvet de yack, le duvet de chameau et la laine de mouton que nous proposons dans nos chaussettes participent directement à préserver le mode de vie ancestral d’éleveurs issus d’une culture très respectueuse des animaux.
D’un autre côté, nous faisons fabriquer nos chaussettes dans des usines d’Oulan Bator dotées des dernières technologies textiles issues de Corée du Sud. Et c’est cette mixité entre tradition et modernité, si semblable à la Mongolie moderne, que nous voulons partager avec vous à travers notre production.
Bonne visite,

Marc Mellet, fondateur.

Nos égéries, experts et autres connaisseurs

Ce sont nos "amateurs" experts en chaussettes chaudes, muses, idoles et connaisseurs. Elles et ils ont tous une bonne raison d'avoir les pieds délicatement protégés.

Égérie MCM - Cavalière mongole
Indala – cavalière

Pur jus mongol, cavalière et archère Bien dans ses bottes, Indala est un beau symbole de la jeune génération mongole. Ayant étudiée aux États-Unis, elle

Indala – cavalière
Égérie MCM - Cathya
Cathya – Podographe

 La cocooneuse de l’Aubrac Mix parfait entre cocooning maternel et balades nature, Cathya pourrait n’être que testeuse en chef en sa qualité de podologue, mais

Cathya – Podographe
Égérie MCM - Jeremie Villet
Jérémie Villet – photographe

Le photographe animalier de l’Extrême Dire que les hivers en Mongolie culminent à -40°C ne suffit pas pour clamer haut et fort que nos chaussettes

Jérémie Villet – photographe